Balade dans la baie d’Halong depuis l’île de Cat Ba

Après Hanoi sous les nuages et notre escapade manquée dans le nord (pour des raisons météorologiques…), on n’attendait qu’une chose en arrivant sur l’île de Cat Ba : le SOLEIL ! Et, accessoirement, les paysages de la baie d’Halong, dont on espérait ne pas être déçus… Le résultat a-t-il été à la hauteur de nos attentes ?? Vous le saurez plus bas ! (quel suspens insoutenable…)

L’île de Cat Ba, la baie d’Halong en mieux et moins cher

Pour visiter les célèbres pics karstiques de la baie d’Halong, la majorité des visiteurs se rendent directement à Halong d’où ils réservent une croisière en bateau de une ou plusieurs nuits, qui coûte en général très cher, pour un résultat parfois décevant (service à bord nul, des dizaines de bateaux à chaque arrêt, des déchets à flotter partout dans la baie…). Nous étions donc moyennement emballés par cette option. Mais, heureusement, nous avions entendu parler de l’île de Cat Ba. En effet, la baie avec les pics karstiques est immense et partagée en deux baies sur le papier : d’un côté, la très touristique baie d’Halong, de l’autre la beaucoup moins connue baie de Lan Ha, avec des paysages identiques et dont l’île principale est Cat Ba.

Nous nous y sommes donc rendu très facilement depuis Haiphong, avec le combo gagnant bus-marche-bateau-bus (plus d’infos à la fin). Mauvaise surprise en récupérant nos sacs : ils sont mouillés. A vue de nez, cette humidité se révélera être… de la pisse ! Beurk ! Et il nous restait encore 3h de voyage… C’est long, très long, 3h avec un sac sentant la pisse sur le dos ! Et, autre surprise très sympathique, je découvre un chewing-gum collé à mon pantalon. Top, la journée commence bien !

Mais en débarquant, le moral revient très vite : l’île est assez grande, montagneuse et très verte… De belles balades en perspective (du moins, une fois que les sacs auront été lavé, ce qu’on fait dès qu’on arrive à la guesthouse). Le programme des deux prochains jours s’impose : balade en bateau dans la baie et balade en scooter dans l’île.

En bateau dans la baie d’Halong (ou plutôt de Lan Ha)

Pour visiter la baie à petit budget, pas trop le choix, nous avons choisi le tour organisé en bateau en passant par notre hostel. Nous sommes une bonne vingtaine sur le bateau, de toutes les nationalités. Dès le départ, nous nous installons sur le toit, meilleur point de vue pour découvrir cette fameuse baie !

Le ciel est d’abord gris et couvert. Parfait pour notre premier arrêt à la Monkey Island, où des singes sont effectivement en « liberté » et où, surtout, il faut suer un peu pour grimper jusqu’à un point de vue. La vue est effectivement superbe, c’est de bon présage pour la suite ! En redescendant, nous observons les singes attaquer les touristes pour trouver de la nourriture… Affligeant ! Et dire qu’on nous avait même « vendu » cette île en nous disant « vous verrez, c’est trop bien, les singes boivent la bière à la canette et sont totalement bourrés ensuite ». Mais jusqu’où ira la bêtise humaine… Comment peut-on trouver cela drôle ??! Un singe mordra même une fille de notre bateau… C’est triste mais tout cela est bien de la faute de l’homme.

Notre second arrêt est pour faire du kayak dans la baie. On est beaucoup (2 ou 3 bateaux) mais, en s’éloignant rapidement des autres, on arrive à être quasiment seuls au milieu des pics karstiques, à pagayer au rythme du paysage. Très agréable ! Et entre temps, le temps s’est totalement dégagé, c’est juste parfait.

Après le repas, le guide nous emmène à la « frontière » avec la baie d’Halong. Tout de suite, on voit la différence. Dès qu’on s’en approche, les déchets envahissent l’eau… Alors que la baie de Lan Ha, dans laquelle nous sommes, est globalement propre.

De retour dans « notre » baie, arrive le moment de la baignade. 3,2,1, on se jette à l’eau !! Et, même si elle est fraîche, Toni y saute quand même (car il faut savoir que, en bon Barcelonais, il ne se baigne jamais dans une eau à moins de 27ºC habituellement !). La baignade aurait pu être sympa sans les « boum-boum » du bateau d’à côté… Car, si on a été quasiment seuls toute la journée, on est 2 bateaux à cet endroit et l’autre est remplis de jeunes, une canette à la main, avec la musique à fond. Peut être est-ce la « vieillesse » (déjà !) mais nous, dans un endroit pareil, on a juste envie de savourer la vue en silence…

Heureusement, on s’en éloigne après 1h30 de pause et on rentre doucement au port, dans la lumière dorée du soleil couchant. Et là, la magie opère. La baie est juste splendide ! On s’arrête pour déposer 2 personnes sur un hôtel flottant au milieu de nulle part. *Jalousie*, nous aussi on veut faire ça ! Après renseignement au retour, auprès de l’office de tourisme, ce n’est vraiment pas cher (une vingtaine d’euros pour 2) mais, malheureusement, pour y aller il faut soit payer le taxi-boat, sois refaire un autre tour en bateau, ce qui alourdit trop la note pour nous… Mais si on l’avait su avant, on l’aurait fait sans hésiter !

Après ça, la journée se termine tranquillement, avec la traversée d’un village flottant avant le retour au port.

Bilan : malgré le format « tour organisé » qu’on déteste, une très chouette journée ! Aucune déception concernant les paysages, notre principale attente. Et, pour le reste, on a fait abstraction…

L’île de Cat Ba à moto

L’île de Cat Ba est une île peu habitée. dont les paysages karstiques sont protégés par un Parc National. La moto est le meilleur moyen de la découvrir. Ni une, ni deux, nous enfourchons notre bolide, nous nous faisons arnaquer à la pompe à essence, naïfs que nous sommes (nous payons 1,9 L d’essence alors qu’on nous a mis simplement 0,4L, la pompe d’ayant pas été remise à 0 à notre passage… on ne nous y reprendra plus !) et roule ma poule, c’est parti ! La route est superbe, serpentant au milieu des pics.

Notre premier arrêt sera pour la visite d’une grotte, l’Hospital Cave, sans grand intérêt car totalement vide. Dommage, car son histoire est intéressante : elle a servi d’hôpital secret pendant la guerre du Vietnam, pour soigner les combattants blessés. On s’arrête ensuite au Parc National, où nous faisons une petite (mais transpirante) balade jusqu’à un superbe point de vue. Pas de selfie, vu notre état en arrivant au sommet 😉 Mais la vue en valait largement la peine !

 

Après cela, nous faisons le tour de l’île et nous terminons avec une bière au coucher du soleil sur la plage Cat Co 2. La belle vie quoi. On aime cette île, malgré son village principal bien moche avec ses constructions anarchiques !

 

Puis, le Vietnam étant grand (et la pluie arrivant), nous décidons de ne pas nous éterniser et de filer vers la baie d’Halong terrestre, dont nous avons entendu beaucoup de bien…

good to know !

Du 6 au 9 janvier 2017 - 1€ = 24 000 dongs

Bus Sapa-Haiphong

380 000₫ (négociable à 350 000₫ sans problème, on n'a pas trop géré pour ce coup-là !)

Départ à 21h, arrivée à 5h à une gare au nord d'Haiphong, Pour aller à l'embarcadère, on a pris un bus de ville (10 000₫) et on a marché une vingtaine de minutes.

Bateau Haiphong-Cat Ba avec Hadeco

130 000₫

En arrivant à l'embarcadère, on a le choix entre 2 compagnies : celle, plus rapide mais plus cher (180 000₫) qui débarque dans le centre du village de Cat ba ou Hadeco, un peu plus lente, celle que nous avons choisi, qui débarque au nord-ouest de l'île mais qui assure le transfert en bus jusqu'au centre du village de Cat Ba. Les deux ont des départs très réguliers entre 7 et 16h, dans les 2 sens,

Cat Ba Langur Hostel

135 000₫ la chambre double avec sdb

Très bien, grande chambre lumineuse, propriétaires sympa, une bonne adresse ! Le "family dinner" est top.

Tour en bateau dans la baie d'Halong/de Lan Ha

350 000₫

Le tour classique, proposé par tous les hostels et agences de l'île.

Location scooter

100 000₫/jour

Loué au Car Ba Langur Hostel. Scooter pourri. Clairement pas la meilleure affaire ! (et même notre pire scooter d'Asie !)

Hospital Cave

40 000₫

Super cher pour ce que c'est, à éviter !

Entrée dans le Parc National de Cat Ba

40 000₫

+ 5000₫ de parking

Bus vers Tam Coc

230 000₫

Tout inclus : bus vers l'embarcadère du nord, bateau, bus direct vers Tam Coc et nuit dans un hostel à l'arrivée. Royal !

Morgane

Nous, c'est Toni et Morgane, couple franco-espagnol passionné de voyage, Après 8 mois en Amérique du Sud en 2014, nous avons repris la route le 1er janvier 2017 pour un voyage sans billet retour ! Pour en savoir plus, n'hésite pas à venir faire un tour sur notre page "Qui sommes-nous ?" !

2 commentaires

  1. Bonjour,

    Cet article est très interessant. J´ai visité cet charmant lie, l´année passé.
    En lisant, je me reppele de tous. C´est superbe!.
    Merci pour votre cadeau!!.

    Je suis une spagnole qu´étudie le français.
    Fèlicitations.

    A bientôt,

    • Bonjour Carmen,
      Désolés pour la réponse tardive ! On a vraiment adoré le Vietnam, un très beau pays ! On se rencontrera peut être au retour du voyage 😉
      Saluda a Joan de nuestra parte !
      A bientôt ,
      Toni & Morgane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez les cookies ? Nous aussi ! Ce site utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.