Cusco, capitale de l’empire Inca

Après quelques jours sur le lac Titicaca, nous avons traversé la frontière péruvienne direction Cusco ! Cusco est la plus grosse ville à coté du Machu Picchu, avec un passé historique très riche et un centre charmant. Seule ombre au tableau : la quantité de touristes, vraiment impressionnante. Mais on comprend pourquoi quand on voit la beauté ville…

Nous sommes donc arrivés en début de soirée et, dès la sortie du bus, les « rabatteurs » d’hôtels nous abordent. Comme le prix était raisonnable, nous avons acceptés la première offre. La dame nous met dans un taxi vers l’hôtel, en plein centre. Prix de la course : 10 soles (2,60€). Première erreur ! Prendre un taxi depuis l’intérieur du terminal est plus cher. En plus, nous savions que nous nous faisions arnaquer pour le prix, mais nous ne savions pas de combien (au Pérou et en Bolivie, les taxis n’ont jamais de compteur)… A peine sortis, nous avons demandé à un policier le véritable prix. Résultat : 3-4 soles (0,75€-1€), on s’est fait rouler ! Que de quelques soles heureusement !

Après quelques jours (et grâce aux conseils de Noel, notre hôte couchsurfing pour la suite), nous avons trouvé la bonne technique : se renseigner au préalable auprès d’un local pour connaître le véritable prix, monter dans le taxi, donner l’adresse et à l’arrivée, donner les sous sans rien dire. De cette manière, on ne nous a jamais contesté ! Et si le chauffeur n’est pas content, il suffit de menacer d’aller voir un policier (ils sont partout à Cusco) pour demander le vrai prix… Ça les calme à tous les coups apparemment.

Mais nous égarons... Revenons à notre hôtel : évidemment, la chambre annoncée au terminal n’était pas disponible (ou n’avait sûrement jamais existé, ici ils mentent sans arrêt) et il ne restait que des options plus chères. Alors nous sommes partis et nous en avons trouvé un autre, très mignon et pas trop cher. A peine arrivés, on est tombés dans les bras de Morphée…

La magnifique et touristique Cusco

Le jour suivant, nous sommes allés nous balader dans la ville et chercher des infos pour le Machu Picchu et les différents sites incas du coin. Cusco (ou Cuzco, les deux orthographes sont acceptées) est vraiment une jolie ville, idéale pour se balader et se perdre dans ses petites rues aux murs incas…

Quelques photos depuis la place principale, la belle Plaza de Armas :

Le centre historique de Cusco

Dans le vieux quartier San Blas, au détour d’une ruelle…

De superbes patios :

Le marché de Cusco

Et comme d’habitude, nous sommes allés manger au marché ! Il y a toujours ces senteurs, cette ambiance particulière qu’on affectionne.

Dans la ville, il y a quelques musées (bien nuls pour la plupart) et surtout des sites incas des environs (tels que Pisac, Ollantaytambo, Maras…) qui nécessitent un billet particulier pour y accéder : le Boleto Turistico, cher si l’on n’est pas étudiant (140 soles/37€ prix normal, 70 soles prix étudiant). Au total, on peut visiter 16 sites avec le boleto.Mais si on veut visiter 1 seul de ces 16 sites, on est obligé d’acheter le boleto complet (ou un boleto partiel, à 70 soles) ! Et sur ces 16 sites, beaucoup ne valent pas la peine, comme les musées de Cusco…

Mais à Cusco, tout n’a pas été rose : j’ai eu une infection intestinale 2 jours avant d’aller au Machu Picchu. Les billets étaient déjà pris et nous ne savions pas si nous allions pouvoir y aller. Au final, après un mail au docteur en France, une visite du docteur péruvien à l’hostel (avec un médecin pour touristes, ça nous a coûté 30€ que l’on a négocié) et une prise d’antibiotiques (ici ils sont automatiques :p ), ça allait mieux. Mais mon estomac est resté patraque jusqu’au dernier jour à Cusco…

Nous avons aussi profité de Cusco pour faire du Couchsurfing chez Noel (et sa copine Charlotte, une franco-américano-suisse), un guide touristique péruvien. Nous avons passé 2 nuits chez eux, en apprenant un peu plus sur la vie au Pérou. Ils nous ont cuisiné le dernier soir un ají de gallina, délicieux ! Merci Noel et Charlotte pour votre hospitalité !

Informations pratiques : du 9 au 17 juillet 2014
– Bus Copacabana-Cusco : 90 Bs/pers, 10h (acheté en Bolivie)
– Boleto turistico : 140 NS/pers (70 NS avec la carte étudiante ISIC)
– Hospedaje Carmen Alto: 50 NS la double avec salle de bain partagée. Très bien, patio très mignon, on s’y est sentis à l’aise ! Et bien placée dans le joli quartier de San Blas.
– Musée Machu Picchu (Casa Concha) : 20 NS (10 NS avec la carte ISIC)
– Visite du docteur à domicile : 120 NS (après négociation, au lieu de 160 NS). Très rapides à venir (15min), une docteur péruvienne avec une stagiaire américaine.
– Bien négocier avec les taxis, ils cherchent en permanence à arnaquer les touristes

Un voyage au Pérou en préparation ? Retrouvez tous les articles de notre blog voyage sur le Pérou, la terre des Incas :

Morgane

Nous, c'est Toni et Morgane, couple franco-espagnol passionné de voyage, Après 8 mois en Amérique du Sud en 2014, nous avons repris la route le 1er janvier 2017 pour un voyage sans billet retour ! Pour en savoir plus, n'hésite pas à venir faire un tour sur notre page "Qui sommes-nous ?" !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez les cookies ? Nous aussi ! Ce site utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.