• fr
  • es

Un petit tour à Hué, ancienne capitale impériale

Hué (à prononcer « Oué », on aime déjà le nom !) est l’ancienne capitale impériale du Vietnam. Après 3 étapes « nature » (et plutôt humides #pluieencoreettoujours), ça tombe bien, on a envie de culture ! Et en plus, incroyable, le soleil est au rendez-vous pour au moins 48h ! (On trouve qu’on parle beaucoup de l’état du ciel en ce début de voyage… Mais en voyage, tout notre programme dépend du temps !)

A peine descendus du bus, après une nuit de trajet pas trop mauvaise depuis Tam Coc, on suit nos 3 amis français à la boulangerie… française pour prendre le petit-déjeuner. Chocolat chaud, croissants, jus d’orange frais… Une tuerie ! On le savoure après 2 semaines sans petit-dej (au Vietnam, c’est soupe de nouille, et à 8h on a du mal, même Toni qui adore le salé…) Après ça, on pète la forme ! Une fois arrivés à l’hôtel, on leur donne notre gros sac de linge trempé à laver : une bonne chose de faite ! Après ça, on fait une petite sieste et direction LE truc à visiter : la citadelle, ancien lieu de résidence du roi et de toute sa clique.

La citadelle de Hué

On ne savait pas trop à quoi s’attendre car, même si elle est inscrite à l’UNESCO, les guides et la plupart des blogs disaient qu’il n’en restait rien, qu’elle était décevante… C’est vrai que, comparé à son immense superficie initiale, il ne reste plus beaucoup de bâtiments debout (ils ont été bombardés pendant la guerre du Vietnam, dans les 70’s) mais on a beaucoup aimé s’y promener tranquillement. Il reste encore quelques beaux palais, temples, bibliothèques, opéra… Difficile d’imaginer que la citadelle était splendide et grouillante de vie jusqu’en 1945, date d’abdication du dernier empereur !

Après ça, on va reprendre des forces dans un petit resto qui ne paye pas de mine mais qui est celui de M. Tan. Ce monsieur, c’est notre meilleure rencontre du Vietnam tout simplement ! Il est sourd-muet mais hyper communicatif, bien plus que la majorité des asiatiques ! On se comprend très facilement par geste et par écrit et, pour une fois, il n’y a pas de barrière de la langue. En plus, il nous offre des décapsuleurs de sa fabrication, tout simple (un bout de bois, une vis et son boulon) mais ingénieux et efficace !

Après le repas, il nous propose de nous louer un scooter pour 24h (et pour 3 fois rien) et nous montre plein de lieux à visiter dans les environs. On n’avait pas encore de plan pour la suite donc parfait, ça sera notre programme du lendemain ! Entrés simplement pour manger, on ressort du restaurant avec 2 casques et un scooter 😀

La Pagode de la Dame Céleste

On file directement à la Pagode de la Dame Céleste (ou Thien Mu en version originale, mais c’est moins fun comme nom !) pour voir le coucher du soleil. La vue sur la Rivière des Parfums (c’est le nom véridique, et très poétique, du fleuve qui traverse Hué) est sympa mais, ce qui est encore mieux, c’est la pagode en elle-même, avec sa jolie tour à l’entrée et ses moines qui jouent au foot dans le jardin. Une halte reposante pour terminer la journée.

Le lendemain, on enfourche notre fidèle destrier direction le sud de la ville, avec une boucle qui traverse les époques, entre parc aquatique abandonné et tombeaux royaux…

Le parc aquatique abandonné

Il a une dizaine d’année, un super parc aquatique avec lac, piscine, toboggans, aquariums a été construit à 5 km de Hué. Mais, très vite après son ouverture, il a fait faillite et il a depuis été laissé à l’abandon, livré à la végétation… On est curieux : une étape insolite et peu connue, qu’on ne trouve pas dans les guides touristiques mais nous a été indiquée par notre cher M. Tan ! (pour les autres curieux qui aimeraient y aller, cherchez le lac Ho Thuy Tien ou suivez ces coordonnées GPS)

A l’arrivée, en moto, un homme nous demande 10 000 dongs/personne. Il n’a pas de ticket à nous donner et M. Tan nous avait bien dit que c’était gratuit donc nous insistons pour ne pas payer, mais il reste inflexible. Ce n’est pas la somme qui nous dérange, mais le fait d’entretenir ce système non-officiel de « on doit essayer d’obtenir le plus de sous possible des Occidentaux » très, très fréquent en Asie et fatiguant à la longue. Mais 2 vietnamiennes à moto arrivent et payent la même somme… Si les locaux payent aussi, alors nous capitulons et lui donnons les sous !

A l’intérieur, nous prenons directement sur la gauche direction le bâtiment en forme de dragon au milieu du lac. On entre (littéralement) dans les entrailles du dragon et on s’aperçoit qu’il abritait les aquariums et terrariums. Tout est brisé, l’ambiance est un peu glauque et on a l’impression d’être dans Jurassic Park… Brrr ! En montant sur le toit, dans la gueule du dragon, on respire mieux et on a une belle vue sur le lac.

Après ça, on file direction l’autre rive du lac, vers les bâtiments qu’on aperçoit. On passe au milieu de sculptures exposées dans le parc, qui sont toujours en place 10 ans après sa fermeture… Le bâtiment s’avère être des gradins face à un bassin, interdits d’accès donc sans grand intérêt. Mais, juste à coté, une cabane à moitié détruite attire notre attention : il y a à l’intérieur un simulateur de vol, toujours en place !! Tout l’électronique et les câbles ont disparu mais c’est vraiment étonnant de voire qu’ils ont laissé une machine comme celle-là !

On part ensuite à la recherche des toboggans et piscines. Il faut en fait laisser sa moto au dragon et continuer à pied direction les palmiers que l’on aperçoit de l’autre côté du lac, à l’opposé de l’entrée. Le coin est vraiment flippant : l’eau est verte, les jeux pour enfant et les toboggans sont encore en place et surtout, la végétation a bien repris ses droits. On s’attendrait presque à voir un crocodile sortir de l’eau… (il parait qu’il y avait un bassin aux crocodiles dans le parc, qui a été vidé de nombreuses années après la fermeture… Mais on ne l’a pas trouvé !) Un spectacle désolant.

Au final, c’est une visite vraiment insolite, qu’on ne s’attend pas à trouver à Hué, et qui vaut largement le déplacement. L’endroit est abandonné mais loin d’être vide, de nombreux locaux viennent se balader et on a même croisé un couple qui faisait ses photos de mariage !

Les tombeaux royaux de Gia Long et de Minh Long

Nous avons ensuite poursuivi en direction des tombeaux royaux, qui sont tous au sud de Hué. Comme les pharaons d’Egypte avec leurs pyramides, les empereurs de la dynastie des Nguyen faisaient construire d’immenses et magnifiques tombeaux de leur vivant. La plupart datent du XIXème siècle. Nous avons choisi d’en visiter 2 parmi les 4 ou 5 existants car ils sont chers (mais possibilité de billet combiné avec celui de la Citadelle pour les mordus d’histoire) et parce que 2 tombeaux, ça nous suffit tout simplement !

Nous avons commencé par le tombeau de Gia Long, le plus éloignée, qui est aussi le plus vieux et le moins beau à ce qu’il parait (mais il est gratuit !!). La nature autour est superbe, les temples sont beaux mais rien d’exceptionnel mais, ayant rencontré un français qui avait une guide locale, il nous a invité à le suivre pour voir le tombeau, verrouillé mais visitable contre un pourboire au gardien. Le lieu est très dépouillé, d’un style différent de tout ce qu’on a pu voir jusqu’à maintenant.

Ensuite, on rejoint par des petites routes le tombeau de Minh Long, beaucoup plus riche et imposant. Là encore, le coin est beau mais ce tombeau est beaucoup plus touristique, ce qui fait perdre un peu de charme à la visite…

Un petit tour au marché…

De retour à Hué, on va au marché local, un rituel dans chaque ville, indispensable pour découvrir les spécialités locales. Rien à voir avec nos marchés européens propres et bien organisés, ici tous les sens sont sollicités, pour le meilleur comme pour le pire…

Le pont couvert de Tanh Toan

Et enfin, on termine avec un pont japonais très ancien (1776) et tout mignon. Pour y aller, on se perd dans les petits chemins, au milieu des rizières, dans la lumière dorée du soleil couchant… Magique !

Après ça, il est temps de rentrer chez M. Tan pour lui rendre le scooter et boire une Houda (la bière locale) bien fraîche. Il s’installe avec nous, nous offre des petits gâteaux et nous montre sa collection de photos de personnes avec son décapsuleur, dans le monde entier ! On lui offre un polaroid en attendant de pouvoir lui en envoyer une d’un peu plus loin. Alors qu’on pense clore notre séjour à Hué avec cette belle rencontre, notre première mésaventure du voyage va nous arriver le lendemain matin…

En effet, 2 jours auparavant, nous avions tenté de retirer des sous dans un distributeur. Après 2 essais infructueux à un premier, nous avions réussi à retirer une toute petite somme à un deuxième car nous avions le message « plafond hebdomadaire atteint ». Bizarre, il n’y avait aucune raison que notre plafond soit atteint, nos retraits précédents datant d’il y a plus d’une semaine… On soupçonnait les retraits d’avoir été débités, même si on avait eu un message d’erreur. Le matin où nous partions d’Hué, je regarde nos comptes dès qu’on se réveille et mon cœur fait une mini-crise cardiaque : -300€ sur notre compte, exactement la somme que nous avons tenté de retirer !! Je file à la réception en panique, en tentant d’expliquer le problème à la fille qui comprend un mot sur deux d’anglais. Au final, elle comprend, écarquille les yeux devant la somme (au Vietnam, le salaire mensuel moyen est de 400€) et appelle pour moi la banque dans laquelle nous avions tenté de retirer. Elle me passe quelqu’un qui m’explique en anglais que c’est la banque française qui doit les contacter et voir ça directement avec eux. Ok, ok, on leur envoie directement un mail, toujours stressés. Au fur et à mesure de la journée, on relativise, on verra bien ce que ça donne, au pire ce ne sont que 300€, on est en bonne santé et c’est le principal !

Mais exactement une semaine après, l’histoire s’est bien terminée car notre banque nous a reversé 300€. On ne sait pas vraiment ce qu’il s’est passé mais on s’en fiche, c’était notre première galère de voyage qui se termine bien !

Après 2 belles journées à Hué, nous mettons les voiles car, devinez qui arrive ? Notre amie la pluie bien sûr ! Direction Hoi An, une ville un peu plus au sud, dont on nous en a raconté beaucoup de bien…

good to know !

Du 11 au 12 janvier 2017 - 1€ = 24 000 dongs

Les prix, sauf mention contraire et sauf pour l'hébergement, sont par personne

Bus Tam Coc-Hué

230 000₫

Environ 9h de trajet. Bus de nuit, confortable, comme d'habitude au Vietnam !

Biển Khơi Mini Hotel

160 000₫

Bon rapport qualité-prix, pas loin de la citadelle.

Citadelle

150 000₫

Cher mais vaut le coup. Il existe aussi des billets combinés avec les tombeaux, pour les fanas d'histoire.

Lac Thien Restaurant (Chez M. Tan)

Bon nourriture et restaurateur adorable : que demander de plus ? Avec un décapsuleur en prime ;) (6 Dinh Tien Hoang Street)

Scooter 24h

70 000₫

Loué chez M. Tan. Un prix imbattable !

Parc aquatique abandonné

10 000₫

Officiellement gratuit mais officieusement payant...

Tombeau de Minh Long

100 000₫

Joli, mais pas exceptionnel et très fréquenté.

Bus Hué-Hoi An

80 000₫

Environ 4h, en sleeping bus de jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre experience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK