La Vallée Sacrée des Incas : des sites incroyables !

D’Ollantaytambo à Chinchero, en passant par Moray et Maras, nous avons découvert une partie du « Valle Sagrado ». 3 sites incas très différents les uns des autres (dont une véritable piste d’atterrissage de soucoupes volantes) et des « salinas » à flanc de montagne, assez particulières…

Ollantaytambo

Première étape en rentrant du Machu Picchu, nous y avons passé une nuit. C’est un petit village très mignon, le seul du Pérou à avoir conservé son plan inca. Toutes les rues sont en pierre, avec le système d’évacuation des eaux originel courant en leur centre. Nous avons beaucoup aimé son ambiance mystérieuse à la tombée de la nuit et notre hostel, très charmant…

Le lendemain matin, visite de la forteresse inca qui domine le village. Comme tout site inca qui se respecte, il y a une multitude de marches et de terrasses….

Après cela on prend facilement 2 bus (avec changement à Urubamba) jusqu’à Maras, notre prochaine destination.

Moray

A une douzaine de kilomètres de Maras se trouve un centre de recherche agricole inca très particulier. Pour y aller, rien de plus simple, il suffit de trouver un taxi et négocier les prix de ce site et du prochain !

Les incas avait construit ce site pour en faire un centre de recherche en agriculture. Au centre des terrasses concentriques, tout en bas, la température était plus élevée de plusieurs degrés (5ºC en moyenne) par rapport au haut ! La chaleur était stockée dans les murs en pierres pendant la journée, et redistribuée pendant la nuit. Cela leur permettait de recréer toutes sortes de microclimats et de cultiver des variétés de fruits et légumes exotiques… Ingenieux, non ?

Et pour l’irrigation, les incas avait tout simplement construit un lac sur la montagne qui surplombe le site pour apporter l’eau et un canal au centre des cercles pour évacuer l’eau vers d’autres terrasses en contrebas. Et tout cela a traversé 5 siècles sans problème ! Vraiment forts ces incas !

Et on s’attendrait presque à voir atterrir une soucoupe volante dans un tel lieu !

Les salinas de Maras

A quelques kilomètres du site précédent, nous tombons sur les salinas de Maras au détour d’un virage. Spectacle improbable que sont ces blanches salines au milieu des montagnes rouges !!!
Toutes l’eau provient d’une seule et même source très chargée en sel. 500 familles l’exploitent sur des parcelles à flanc de montagne, récoltant du sel de table, le sel de Maras.

Chinchero

Après Maras et Moray, il suffit de reprendre un bus jusqu’à Chinchero, village à proximité de ruines inca. Encore un petit village qui a du charme ! Mais l’attrait principal de Chinchero, ce sont ses tisserandes qui utilisent des techniques de tissages ancestrales pour produire de beaux tissus, aux motifs très travaillés. Chaque tissu représente des mois de travail ! Un poil trop touristique à notre goût. Toutes les tisserandes que nous avons rencontrées débitait leur discours d’un air blasé et n’attendaient qu’une chose : que l’on achète…

Après ça, il ne reste plus qu’à rentrer à Cusco, toujours en bus !

Infos pratiques : le 15 juillet 2014, 1€=3,7NS
– Hospedaje El Tambo à Ollantaytambo : 40 NS la chambre double, très bien, avec un patio très agréable !
– Visite des ruines d’Ollantaytambo incluse dans le boleto turistico qui regroupe 16 sites incas et musées autour de Cusco. Ce boleto turistico n’est pas donné : 140 NS, ou 70 NS pour les étudiants avec la carte Isic.
– Bus Ollantaytambo-Urubamba : 1,50 NS/pers, 20min. Part de la place à l’entrée du marché.
– Bus Urubamba-Maras : 2 NS/pers. On peut ensuite être déposé au croisement avec la route principale ou sur la place du village. Des taxis attendent pour emmener les touristes visiter les sites.
– Taxi pour aller au site de Maras et au Salinas de Moray, avec 40min d’attente à chacun des sites : 50 NS pour 2. On a pris le taxi sur la place principale de Maras et il nous a déposé au croisement avec la route principale allant vers Chinchero et Cusco.
– Entrée du site de Moray : inclus dans le boleto turistico.
– Entrée des Salinas : 7 NS/pers. Il est possible d’y aller à pied par un sentier depuis Maras, compter 1h de balade. On peut après rejoindre Tarumba à pied et y reprendre un bus.
– Bus croisement de Maras-Chinchero : 2 NS/pers.
– Visite de Chinchero : inclus dans le boleto turistico.
– Bus Chinchero-Cusco : 2 NS/pers.

Un voyage au Pérou en préparation ? Retrouvez tous les articles de notre blog voyage sur le Pérou, la terre des Incas :

Morgane

Nous, c'est Toni et Morgane, couple franco-espagnol passionné de voyage, Après 8 mois en Amérique du Sud en 2014, nous avons repris la route le 1er janvier 2017 pour un voyage sans billet retour ! Pour en savoir plus, n'hésite pas à venir faire un tour sur notre page "Qui sommes-nous ?" !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez les cookies ? Nous aussi ! Ce site utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.