Wellington : que visiter, que voir et que faire ?

A Wellington, nous n’avons pas fait que travailler, loin de là ! Dès que nous avions un jour de congé en commun (ce qui a dû arriver 3 fois en 3 mois…), nous visitions. Et il y a plein de choses à voir dans cette super ville ! Et vous verrez, la majorité des visites sont gratuites ou à prix tout doux #Wellingtonpascher. Parfaites pour les backpackers que nous sommes !

Le Te Papa Museum

LE meilleur musée du monde (sans exagérer). Impossible de ne pas le citer en premier. Gratuit, il est absolument génial. C’est un musée interactif, très ludique, et un vrai lieu de vie. Nous y avons été au moins 20 fois (et même travaillé 5 ou 6 fois !). Il est consacré à l’histoire de la Nouvelle-Zélande, de la création de la Terre à nos jours. Très complet, il faut au moins 2 journées complètes pour le visiter en entier ! Si vous avez moins de temps, voici nos préférences : la partie sur les volcans et séismes (et la maison qui simule un tremblement de terre) et celle sur les animaux natifs (à côté des traditionnels kiwis empaillés, ne loupez pas le cachalot géant conservé dans du formol !) au 1er étage, ainsi que la partie sur la culture maori au 4ème étage (et son marae traditionnel). L’expo Gallipoli sur l’engagement des Kiwis pendant la Première Guerre Mondiale vaut le détour (elle a été conçue avec Weta Cave, les studios d’effets spéciaux qui ont fait le Seigneur des Anneaux).

Ne loupez pas, juste en sortant du musée, à gauche après la porte de verre, la visite des Base Isolators, ces énormes amortisseurs de tremblement de terre, en caoutchouc, qui supportent tout le musée (il y en a 153). Très impressionnant !

Budget : gratuit !

Admirer le coucher de soleil depuis le sommet de Mount Victoria

De la fin de notre rue, Pirie St, part un sentier jusqu’au sommet de Mt Vic, la montagne qui domine le centre de Wellington et donne son nom à notre quartier. Nous l’avons gravi plusieurs fois (à pied et en van les jours de flemme). Compter 20-30min de bonne montée avant d’arriver au sommet et d’avoir une vue splendide à 360º sur toute la baie encerclée de montagne. Rien de mieux pour un apéro (discret, l’alcool y est interdit) au coucher du soleil !

La vue est aussi superbe en journée :

Une fois au sommet, n’hésitez pas à poursuivre vers le belvédère en direction de l’aéroport. C’est un point d’observation parfait sur le ballet des avions qui y atterrissent !

Budget : gratuit !

Prendre le Cable Car et se balader au Botanic Garden

C’est, par beau temps, une des meilleures activités de Wellington. La vue sur la ville est splendide depuis l’arrivée du Cable Car. Il y a, juste à côté, un petit musée très intéressant (gratuit) sur l’histoire de ce moyen de transport, avec le curieux ancien wagon exposé, où les gens étaient à l’air libre.

La balade dans le jardin botanique est ensuite très agréable. Un cadran solaire très ludique est installé au niveau de l’observatoire. Le sentier redescend doucement vers la ville, en passant par une mare au canard toute mignonne et une belle roseraie.

Dernier arrêt plein de poésie : le vieux cimetière de Bolton St, avec sa vue sur les buildings du CBD tout proche et partagé en deux par l’autoroute…

Budget : 4$/personne pour la montée en Cable Car

Faire du kayak dans la baie

Ce n’est pas un immanquable mais, si vous en avez l’occasion, profitez-en ! La vue sur les immeubles du CBD depuis la mer est royale.

 

Nous avions des kayaks à disposition avec un de mes boulots (vive les avantages !) mais il y en a à louer sur le port, au niveau du TSB Bank Arena (c’est assez cher il me semble, autour de 25$/h, regardez sur bookme s’il n’y a pas d’offre intéressante !).

Budget : pas donné (25$/h) mais réductions sur bookme.

Faire une dégustation de bière

Wellington est LA ville des brasseries artisanales : elles sont partout ! Il y en a plusieurs dizaines en ville. Alors que j’en servais tous les jours au restaurant, difficile de ne pas faire de dégustation ! Celles de Fortune Favours sont très bonnes (7 Leeds St) mais nous avons décidé de faire une dégustation à The Thrid Eye, le bar de Tuatara (un gros lézard endémique mais aussi une des marques de bière les plus connues). Choisir 4 bières parmi une quinzaine puis passer 2h à les boire tranquillement… Même moi, qui n’aime pas vraiment la bière (sauf la blanche et la Kriek), j’ai adoré !

J’en suis ressortie bien pompette, alors, après ça, quoi de mieux qu’une balade dans Aro Valley, le quartier un peu « alternatif » de Wellington ? Il y a une autre brasserie artisanale très connue, Garage Project.

Budget: 11$ au lieu de 15$ sur bookme

Aller admirer les phoques à fourrure aux Red Rocks

Parfaite balade du dimanche quand il fait beau ! Depuis Owhiro Bay (un super spot de free camp en passant), un sentier de 4km mène aux Red Rocks (des rochers rouges sans grand intérêt). Par beau temps, on a une belle vue sur les montagnes enneigées de l’Île du Sud et sur les ferries qui font la traversée.

Mais, l’intérêt principal, c’est de continuer un kilomètre de plus et d’arriver à une grande montée (on ne peut pas la louper). Les plages juste avant et juste après sont envahies de phoques ! La meilleure période pour les observer est l’hiver (quand nous y étions). A ce moment là, ils sont une centaine ! On a plusieurs fois bondi en arrière en surprenant un phoque caché derrière un rocher !  Ils passent la majorité de leur temps à dormir comme des loques sur les rochers mais certains sont plus actifs. Ça se bat, ça plonge, ça crie… Amenez votre pique-nique pour rester à les regarder, on peut facilement y passer des heures !

Attention tout de même à ne pas s’approcher trop près et, surtout, à ne pas passer entre eux et la mer, leur échappatoire. Ils peuvent être très, très rapides s’ils sont effrayés.

La balade dure environ 2h30 A/R (10km)

Budget : gratuit !

Se balader sur les quais (le waterfront)

Si vous êtes à Wellington le dimanche matin, sachez que c’est jour de marché ! Situé sur le parking à côté du Te Papa, face au QT Museum Hotel (là où je travaillais !), il est top car les fruits et légumes y sont beaucoup moins chers qu’au supermarché. Et il y a plein de food trucks qui sont parfaits pour un lunch face à la mer.

Après, rien de mieux qu’une balade digestive le long du waterfront, vers le CBD ou vers Oriental Bay. C’est le lieu de promenade préféré des Wellingtoniens et, par beau temps, il est bondé. Et, si vous avez votre maillot de bain, allez piquer une tête au plongeoir à côté du Te Papa (en pleine ville, oui, oui) ou vous baigner sur la plage d’Oriental Bay. Attention, ça pique, l’eau est froide, même en été ! (mais ça n’empêche pas les kiwis de se baigner au moindre rayon de soleil, ils sont fous !).

La balade vers le CBD conduit à une petite baie où les bateaux du club d’aviron sont mis à l’eau. Elle est trop mignonne, entourées de bars super agréables. On adore le contraste avec les buildings du CBD juste derrière nous !

Budget : gratuit !

Visiter le Parlement néo-zélandais

Wellington, c’est la capitale politique du pays. Petite capitale avec 150 000 habitants (250 000 en comptant l’aire urbaine), elle fait pâle figure à côté de la tentaculaire Auckland, la capitale économique de plus d’un million d’habitants (sur les 4 millions du pays). Mais c’est justement ce qui fait tout son charme. Ses élus sont réputés proches des habitants. Et pour vérifier cela, rien de mieux que de visiter le Parlement ! Et oui, il se visite, avec un guide.

Le jour où nous décidons d’y aller, nous remarquons qu’il y a foule devant. Nous demandons ce qu’il se passe à un policier « ah mais vous n’êtes pas au courant ? C’est l’investiture de Jacinda Ardern, la nouvelle Premier Ministre ! Elle est justement là, devant, à faire un discours ». Et bien il semblerait qu’on ait bien choisi notre journée… La nouvelle Premier Ministre, une femme de 37 ans, est très populaire et son élection a été une vraie surprise. Un peu de contexte : la Nouvelle-Zélande a un PM conservateur depuis pas mal d’années. 2 mois avant l’élection, le représentant du Labour Party (équivalent de notre gauche pour faire simple, principal parti d’opposition), très impopulaire, a jeté l’éponge. Jacinda Ardern s’est alors retrouvé sur le devant de la scène, du jour au lendemain. L’engouement des Kiwis a été spectaculaire, les médias parlant même de « Jacindamania » ! Alors que le Labour Party était donné largement battu, elle a, en quelques jours, totalement changé la donne… et le Labour a fini par gagner les élections !

C’est donc un moment historique pour le pays (même si les Kiwis sont beaucoup moins passionnés par les élections que nous les Français) et nous sommes là pour y assister ! Après un bain de foule et une longue interview, Jacinda peut enfin monter officiellement les marches avec son compagnon et ses nièces, et nous libérer la place pour la visite du Parlement. Car oui, point de dispositif policier paralysant la place, point d’annulation des visites, la vie suit son cours ici ! C’est aussi ça la mentalité kiwi !

Nous visitons les 3 immeubles du Parlement : le « Beehive » (la ruche), à la forme originale, le « Parliament House », édifice classique en pierre grise et la bibliothèque historique, datant de 1899 (une éternité à l’échelle de l’histoire du pays). Les trois bâtiments, côte-à-côte, sont de style architectural très différent. La visite est très intéressante, nous avons l’occasion de visiter beaucoup de salles (dont la chambre des députées, où sont votées les lois) et nous allons même jusqu’aux Base Isolators, dans les fondations (les mêmes qu’au Te Papa).

Et, pour la petite histoire, Toni recoit un appel de son chef lui demandant de travailler exceptionnellement ce soir-là. Comme c’était l’un de nos très rare jours de repos ensemble, il a refusé. Et, au final, c’était tout simplement parce que Jacinda avait décidé de fêter son investiture au restaurant où il travaillait !

Il y a quelques jours, alors qu’elle fêtait ses trois mois au pouvoir, Jacinda Ardern a annoncé attendre son premier enfant, faisait d’elle l’une des premières dirigeantes de pays à être enceinte pendant son mandat. Un beau message pour les femmes du monde entier !

Budget : gratuit !

Aller voir un match de rugby au Westpac Stadium de Wellington

Renseignez-vous sur les rencontres des Hurricanes ou des Lions, les équipes locales de rugby et allez voir l’un de leur matchs si vous en avez l’occasion. Nous, on avait été voir les quarts de finale de la Coupe du monde de Rugby League, le rugby à 13. C’était NZ contre les Fidji. Le stade n’était qu’à moitié rempli mais l’ambiance géniale ! Le rugby à 13 est moins impressionnant que le rugby à 15 : pas de mêlée, peu de placages, pas de sauts… mais sympa à regarder. Malheureusement, la NZ a perdu, laissant les nombreux supporters des Fidji mettre le feu dans les gradins ! Une belle soirée !

Budget : une vingtaine de dollars par personne pour les places premier prix

Voilà pour nos activités préférées à Wellington ! On aurait aussi pu citer le food market du vendredi et samedi soir mais… nous n’y avons jamais été, travaillant toujours ces soirs-là (ou les lendemains matin pour moi). Cuba St, en tant que première rue piétonne de NZ (et quasiment la seule encore aujourd’hui, malheureusement) et avec sa « Bucket fountain » éclaboussante, vaut aussi le détour. Passez aussi faire un tour à Courtenay Place vers minuit un vendredi ou samedi… et vous aurez un vrai concours de vomitos devant vous (et admirez le style des jeunes Kiwis en même temps, très peu vêtus quel que soit le temps !). Le St James Theatre sur Coutenay Place est superbe : allez y voir un baller si vous en avez l’occasion !

Ce qui est sûr, c’est qu’il y a plein de trucs à faire à Wellington ! Vous ne vous y ennuierez pas ! Et, si vous cherchez un logement ou un travail à Wellington, allez faire un tour sur cet article. Pour le prochain, je vous raconterai nos excursions à Matiu/Somes Island, au milieu de la baie de Wellington, et à Baring Head, deux vrais coups de cœur !

Morgane

Nous, c'est Toni et Morgane, couple franco-espagnol passionné de voyage, Après 8 mois en Amérique du Sud en 2014, nous avons repris la route le 1er janvier 2017 pour un voyage sans billet retour ! Pour en savoir plus, n'hésite pas à venir faire un tour sur notre page "Qui sommes-nous ?" !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *