Iguazu, le paradis des animaux

En restant une semaine dans la région des chutes d’Iguazù, on a eu le temps de faire quelques visites et pas mal de photos… Et notre sujet préféré là-bas : les animaux. C’est la première fois que l’on se trouve dans une région tropicale, au climat aussi humide et on a découvert pas mal d’animaux et d’oiseaux que l’on avait jamais vu en liberté auparavant : toucans, perroquets, singes… Un bonheur pour les photos !

Puerto Iguazù, la triple frontière

Mais d’abord, petit tour en photo de la ville de Puerto Iguazù, où on a posé nos sacs pour 5 nuits. La ville se trouve à un embranchement entre 2 fleuves et face à 2 autres pays : le Paraguay et le Brésil. Ça fait bizarre de se dire que, de l’Argentine, le pays que l’on voir à droite est le Brésil, celui à gauche est le Paraguay… 3 pays pour le prix d’un !! 

[googlemaps https://maps.google.fr/maps?f=q&source=s_q&hl=fr&geocode=&q=Puerto+Iguaz%C3%BA,+Province+de+Misiones,+Argentine&aq=0&oq=puerto+iguazu&sll=47.494272,-0.547191&sspn=0.067851,0.169086&ie=UTF8&hq=&hnear=Puerto+Iguaz%C3%BA,+Province+de+Misiones,+Argentine&ll=-25.597163,-54.578599&spn=0.022642,0.042272&t=m&z=14&iwloc=A&output=embed&w=700&h=350]
Petit tour à la triple frontière

Nous avons aussi visité la Aripuca, une réplique géante de piège traditionnel guarani. Cette version est faire en troncs d’arbres vraiment énooormes !

Güira Oga – Argentine

Petite visite au refuge Güira Oga à Puerto Iguazù, en Argentine, qui accueille des animaux blessés ou issus de trafics (nombreux dans cette région frontalière). La plupart sont relâchés dans la nature mais un certain nombre, déjà trop habitués aux humains ou trop blessés, est gardé au centre car ils seraient incapable de survivre seuls. Il y a beaucoup d’oiseaux, de singes, des tapirs, des coatis, un jaguar, un crocodile, des reptiles en tout genre… Des milliers d’animaux ! Seule une petite partie est visible au public.
– Ce qu’on a aimé : la visite+ guidée en petits groupes, avec pas mal d’explications sur l’histoire de chaque animal et sur les actions du refuge, les cages assez distantes les unes des autres qui s’intègrent bien dans la forêt et cassent le côté « zoo ».
– Ce qu’on a moins aimé : le rythme rapide de la visite, c’est l’inconvénient des visites guidées ! A peine le temps de prendre des photos…

Le Parque das Aves – Brésil

Le dernier jour, au Brésil, juste après la visite des chutes d’Iguaçu, nous avons été au Parque das Aves (« parc des oiseaux »), qui est aussi un refuge. Là, un tout autre spectacle nous attends ! Des milliers d’oiseaux en cages, des enfants qui courent et qui crient dans tous les sens… On n’a pas trop aimé au début. Et, au fur et à mesure qu’on s’enfonce dans le parc, les cages s’espacent, s’agrandissent, on peut rentrer dans les volières, il y a moins de monde… On a beaucoup aimé au final. Là, que des oiseaux, mais quels oiseaux ! Ça change des pigeons européens :p
– Ce qu’on a aimé : la possibilité de rentrer dans les immenses volières, le parc bien étalé dans la forêt.
– Ce qu’on a moins aimé : les enfants bien bruyants au début, sans respects pour les oiseaux. Et certaines cages un peu surpeuplées !

Au final, on a beaucoup aimé les deux visites, chacune pour leurs raisons ! Si on ne devait en choisir qu’une, ça serait sûrement le refuge Güira Oga côté argentine… Mais on n’a absolument pas eu l’impression de voir les même choses en faisant les deux !

Infos pratiques : du 4 au 9 août 2014

Taux de change Argentine : 1€ = 11 pesos argentins officiellement, 1€ = 14-15 AR$ au marché noir (environ, parce qu’on avait des dollars à ce moment).
Attention, les prix augmentent tous les 3 à 6 mois en Argentine et le taux de change est fluctuant !!
Taux de change Brésil : 1€= 3 reais

– Hostel La Esquina del Bambú à Puerto Iguazú : 180 AR$ la chambre double avec sdb privée. Le couple qui tient cet hostel est adorable, ils nous ont beaucoup aidé quand on a eu des ennuis pour se faire rembourser le Paseo de Luna Llena. Après 5 nuits chez eux, on se sentait comme à la maison !

– Entrée de Güira Oga :85 AR$/pers (allez-y après la Aripuca car le 1er des 2 sites visité donne une réduction pour le second !)
– Entrée de la Aripuca :31 AR$/pers (avec une petite réduction, de 15% environ). Güira Oga et la Aripuca sont proche l’un de l’autre et facilement accessibles en bus depuis le centre de Puerto Iguazu.
– Entrée du Parque das Aves : 28 R$/pers. Juste en face de l’entrée des chutes d’Iguaçu côté brésilien, très facile d’accès.
– Bus Foz do Iguaçu-Curitiba : 7h, 145 R$/pers

Morgane

Nous, c'est Toni et Morgane, couple franco-espagnol passionné de voyage, Après 8 mois en Amérique du Sud en 2014, nous avons repris la route le 1er janvier 2017 pour un voyage sans billet retour ! Pour en savoir plus, n'hésite pas à venir faire un tour sur notre page "Qui sommes-nous ?" !

1 commentaire

  1. Hello, nous sommes également allés voir les oiseaux du Parque das Aves et comme vous nous avons apprécié pouvoir entrer dans certaines zones et côtoyer de plus près les oiseaux. Dommage de découvrir le refuge Güira Oga après ça a l’air sympa aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez les cookies ? Nous aussi ! Ce site utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.