Rotorua, entre jardinage et rugby

A Rotorua, on n’a pas fait que visiter les environs… Et d’ailleurs, si on a eu autant de temps pour les visiter, c’est parce qu’on y resté quasiment 1 mois ! Nous devions d’abord y rester 2 semaines, le temps d’assister à un match de rugby, mais une proposition de house-sitting nous a fait nous y attarder…

Première expérience en Helpx

Dès notre arrivée à Rotorua, sachant que nous devions y rester quelque temps, nous avons envoyé quelques demandes de Helpx (un site internet qui met en relation des gens cherchant à faire quelques heures de travail contre le gite et le couvert, comme le Wooofing ou Workaway). A peine 2h d’attente et nous avons une réponse positive ! Nous irons donc dès le lendemain chez Terry et Millie, qui cherchent du monde pour les aider à préparer leur jardin avant l’hiver.

Ils habitent Ngongotaha, un village à quelques kilomètres de Rotorua. Superbe maison en hauteur avec vue sur la vallée, nous sommes chanceux ! Nous avons une grande chambre, un lit moelleux avec couverture chauffante (la norme ici, car les maisons ne sont quasiment pas isolées), une terrasse avec super vue et, cherry on the cake, une salle de bain géante avec douche à l’italienne ET baignoire, juste pour nous. Ça commence bien !

Nous faisons connaissance avec Terry, prof de littérature et langue anglaise qui prend sa retraite à la fin de la semaine, et Millie, prof de musique. Dès le lendemain, nous attaquons le boulot. Avec un terrain de 1,5ha, il y a du pain sur la planche ! Désherbage, plantation, entretien des haies, préparation du potager, tonte de la pelouse, nettoyage du poulailler, création de nouveaux parterres de fleurs…

Nous travaillons de 9h à 13h et nous avons l’après-midi de libre. Le temps est au grand beau, les tâches sont variées et Millie et Terry sont vraiment adorables ! On est bien tombés pour ce premier Helpx ! Et dès, le deuxième jour, ils nous proposent de garder la maison jusqu’au match de rugby car ils partent en voyage pour 3 mois, entre Amérique du Nord et Europe. Incroyable cette confiance si vite donnée ! C’est totalement kiwi ça. Bien sûr, on accepte.

Après leur départ, le temps devient catastrophique, nous empêchant de visiter les environs… Pas de problème, Terry a un atelier de bricolage très bien fourni, c’est parfait pour bosser sur le van ! On en profite pour faire des améliorations : la banquette arrière en plus passe sur les barres de toit, nous fabriquons un caisson pour les toilettes et une « bibliothèque » avec la place gagnée, modifions la table et le lit pour les rendre beaucoup plus pratiques, ajoutons des étagères…

Les Maori All Blacks contre les Lions, notre premier match de rugby

Puis arrive le match tant attendu ! Nous n’en avions jamais entendu parler, mais les Lions, les meilleurs joueurs du Royaume-Uni et d’Irlande, font une tournée tous les 4 ans, en Australie, Nouvelle-Zélande ou Afrique du Sud. Pendant un mois, ils affrontent toutes les équipes locales et tout le pays vit au rythme des matchs, c’est hyper impressionnant à voir ! Et à Noël dernier, ma sœur et mon frère nous ont offert des tickets pour aller voir les Lions contre les Maori All Black, équipe constituée des meilleurs joueurs maori du pays. On ne pouvait pas louper ça !

Pour commencer, la ville se met au rythme du match : parades, feu d’artifice, concert en plein air, et même une tentative pour battre le record du monde du plus grand haka, à laquelle on a participé ! Record battu, on était 7770 à faire le haka en même temps. Imaginez l’énergie que ça dégage !

Le match s’est déroulé sous la pluie mais dans une ambiance d’enfer, avec chants et danses traditionnels maoris, le fameux haka, les hurlements des supporters des deux camps…

 

Pour notre premier match de rugby en live, on est très impressionnés par la violence des chocs entre les joueurs. C’est autre chose que de les voir à la TV ! Malheureusement, les Maori All Blacks ont perdu, les Lions ont été plus fort…

Phil et Ruby, une autre belle rencontre

Avant de partir, Terry et Millie nous avaient présentés leurs voisins, Phil et Ruby, un couple de retraités. On a eu l’occasion de les revoir pendant notre séjour (qui s’est finalement prolongé d’une autre semaine, on était si bien…) et on a découvert des gens assez incroyables. Kiwis pure souche (comprenez, avec des ancêtres anglais, écossais, gallois, irlandais, maoris, comme tout le monde ici…) et très attachés à leur pays (Phil ne l’a même jamais quitté), mais ayant eu 1000 vies ! Mécanicien, loueurs de vans, conducteurs de bus, agriculteurs… Phil a même inventé une machine pour briser le minerai, qui équipe la majorité des laboratoires du globe aujourd’hui !

Et sa passion, aujourd’hui, ce sont les vieilles voitures anglaises (il y en a encore beaucoup à rouler en NZ). Il a 2 magnifiques Hudson de 1936 et 1937 qu’il a récupéré à l’état de carcasses toutes rouillées et pleines de trous et qu’il a totalement retapé. Admirez le résultat ! Et imaginez notre joie quand ils nous ont proposé d’aller faire un tour avec eux !

Et Super-Phil nous a aussi bien dépan´´e! Un matin, alors qu’on va à Rotorua, Toni remarque que la boite de vitesse est différente. Les vitesses passent bien verticalement mais sont super dures à passer horizontalement. Après 7-8km, ça se débloque… Inquiets, on envoie un email à Terry pour lui demander l’adresse d’un mécano de confiance et il nous répond « je ne connais aucun mécano dans le coin mais allez voir Phil, il pourra sûrement vous renseigner… ». Le lendemain matin, qui sonne à la porte, en bleu de travail ? Super-Phil, qui était en copie du mail ! « Suivez-moi avec le van ! ». Imaginez notre surprise quand il ouvre la porte de son hangar et qu’on découvre son atelier… En fait, un véritable garage à domicile ! Hop, on met le van sur le pont levant (ce qui nous permet de passer la tête en dessous et de constater qu’il n’y a vraiment pas de rouille, le fléau des vieilles voitures sur cette île) et Phil passe en dessous : « Je suis sûr qu’il suffit juste de huiler le passage des vitesses ». Hop, aussitôt dit et aussitôt fait, et comme il l’avait prédit, tout refonctionne parfaitement !

Merci Super-Phil !

Mais, après 3 semaines 1/2 à Rotorua et de nombreuses visites de la région, il est temps de reprendre la route… vers le Cap Est, terre maori par excellence !

Morgane

Nous, c'est Toni et Morgane, couple franco-espagnol passionné de voyage, Après 8 mois en Amérique du Sud en 2014, nous avons repris la route le 1er janvier 2017 pour un voyage sans billet retour ! Pour en savoir plus, n'hésite pas à venir faire un tour sur notre page "Qui sommes-nous ?" !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *