Asunción : qu’est ce qu’on peut bien y faire ?!

Asunción, capitale d’un pays assez méconnu et boudé par les voyageurs : le Paraguay. Lecteurs du blog, qui y a déjà été ? Ou qui connait quelqu’un qui y a été ? Je suis prête à parier que la réponse est : personne ! Nous, en 7 mois de voyage, on n’a pas rencontré une seule personne y ayant déjà été, et rien trouvé sur Internet non plus… On a donc débarqué sans rien connaitre à propos de ce pays et, pour la première fois de ce voyage, place à l’inconnu ! Aucun repère, ni carte, ni bonnes adresses, ni préjugés, on a essayé de découvrir un peu de ce pays si méconnu…

Une arrivée chaotique

Reprenons le fil du voyage : nous sommes le 30 juillet 2014 et il est 20h. Après 25 heures de bus « rustique », temps nécessaire pour traverser le désert du Chaco depuis Santa Cruz (voir épisode précédent), on débarque poussiéreux et très fatigués à Asunción… Ni une ni deux, on se met à la recherche d’un hôtel. On en trouve un face à la gare routière, tenu par une petite mamie adorable et très bavarde et, le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est assez… basique. Moisissures, salle de bain antique, pas Internet, on sent que la chambre n’a pas été rénovée depuis au moins 20 ans !! Mais les draps sont propres, c’est le principal ! Et pour 50 000 guaranis la nuit en chambre double (8€70), on ne va pas faire les difficiles !

Le lendemain, on se réveille frais et reposé, ready pour la visite ! Première mission, retirer des sous (1 million de guaranis très exactement, soit moins de 200€, vive les conversions !). Et il se trouve que, à chaque distributeur où l’on essaye avec notre Mastercard (sans frais côté français), la banque paraguayenne veut nous prendre 5€ de frais ! C’est pas normal, on n’est pas censés avoir de frais ici ! Finalement, après pas mal d’aller-retour sous un soleil de plomb, on se résigne à retirer avec la carte Visa de Toni… Pas de frais côté paraguayen mais des frais côté espagnol, on n’y échappera pas ! Moralité : si vous avez l’intention d’aller au Paraguay prochainement (on ne sait jamais !), prenez une Visa !

Ensuite, c’est parti pour le centre. Comme on est resté près du terminal de bus, on doit prendre le bus pour se rendre dans le centre. Après avoir demandé aux locaux, rien de plus facile ! On traverse les quartiers riches, avec plein de boutiques de marques et de belles maisons. ça fait un choc après plus d’un mois en Bolivie et au Pérou ! Le Paraguay a l’air d’avoir une économie pas trop mal, bon point (on ne savait vraiment pas à quoi s’attendre !).

Une fois dans le centre, on trouve l’office de tourisme et on pose la question qu’on a en tête depuis un bout de temps : que faire à Asunción ? Que faire au Paraguay ? Après avoir obtenu un semblant de réponse du bout des lèvres, c’est parti pour la balade !

La place principale

Comme toute ville latine, Asunción est organisée autour de sa place centrale très grande (4 cuadras, ou 4 patés de maisons) et très agréable, avec de l’ombre et des marchés hauts en couleur… ll y a de  belles maisons dans les calles environnantes et les arbres dans la rue sont… des orangers ! Sympa pour une capitale !

San Jeronimo

Puis direction San Jeronimo, un quartier soit-disant coloré et alternatif, à 20min à pieds de la place principale. Maisons colorés, sculptures en objets récupérés, ambiance tranquille… C’est pas mal mais, après Valparaiso, ça fait pâle figure ! Et comme il fait vraiment très chaud, il n’y a pas un chat dans les rues, c’est spécial comme ambiance.

Les berges du Rio Paraguay

Puis on continue le long du Rio Paraguay, qui n’a pas beaucoup d’intérêt… Le palais présidentiel, tout près, n’a aucune grille… On y rentre comme on veut ?? C’est vraiment bizarre, très tranquille, on n’a absolument pas l’impression d’être dans une grosse ville, et encore moins dans une capitale.

Puis on termine en se baladant dans les rues du centre et en se posant dans un café à l’ambiance très occidentale pour manger des CHEESECAAAKES ! Après 7 mois à ne quasiment pas manger de dessert, on les a savouré !!!

On avait l’intention de passer 2 jours à Asunción mais finalement, après une journée, on a déjà fait le tour de la ville… Alors on est reparti dès le lendemain, direction les missions jésuites de Trinidad et Jesus, au sud-est du Paraguay. Affaire à suivre !

Petite curiosité locale : Ici, les paraguayens ne boivent pas le maté (une sorte d’infusion) chaud, contrairement à l’Argentine. Ils le boivent glacé, avec du jus de fruit, et ne sortent jamais sans leur énooorme thermos à la main ! Le maté s’appelle alors « terere ».

Bilan : Asunción, c’est une ville mignonne, à taille humaine, quasiment sans touristes (le bonheur !!) et qui se visite rapidement. Ce qu’on a surtout retenu, c’est la chaleur et les 10 litres de sueur dépensés (au moins ça !) 😉 Le niveau de vie est similaire à l’Argentine, ce qui est vraiment TRES appréciable après la Bolivie. Des supermarchés, de l' »organisation » (entre guillemets parce que ça reste le Paraguay), des chaines occidentales… On sent que le retour se rapproche !

Un voyage au Paraguay en préparation ? Retrouvez tous les articles de notre blog voyage sur le Paraguay, ce pays très peu visité :

good to know !

Du 30 juillet au 1er août 2014 - 1€ = 5750 guaranis

Hotel dans une petite rue en face du terminal (aucun souvenir du nom)

50 000 guaranis la chambre double

Très très très basique. Vraiment pour dépanner.

Bus Asunción-Encarnacion

55 000 guaranis/pers

6h

Morgane

Nous, c'est Toni et Morgane, couple franco-espagnol passionné de voyage, Après 8 mois en Amérique du Sud en 2014, nous avons repris la route le 1er janvier 2017 pour un voyage sans billet retour ! Pour en savoir plus, n'hésite pas à venir faire un tour sur notre page "Qui sommes-nous ?" !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez les cookies ? Nous aussi ! Ce site utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.