Arequipa la belle

Dernière étape dans notre court voyage au Pérou, Arequipa nous a laissé un très bon souvenir. C’est une belle ville, faite de sillar, de pierre blanche volcanique, bien différente de Cusco, qui se parcourt à pied et qui abrite une perle de monastère qu’on vous laisse découvrir un peu plus loin…

Arequipa, c’est…

…des maisons colorées, des églises richement sculptées, des patios ombragés, des cactus aériens…

…un marché bien animé, un cochon d’Inde (cuy, à prononcer « couille », tout mauvais jeu de mot interdit) dévoré…

(et si vous voulez savoir, le cochon d’Inde grillé, c’est pas mauvais. Y’a juste pas beaucoup de viande dessus….)

… et le monastère Santa Catalina !

En passant les murs de Santa Catalina, on voyage dans le temps. On se retrouve au XVIIème, au XVIIIème siècle, parmi les religieuses qui le peuplait. Car Santa Catalina est un monastère bien particulier. Une véritable ville dans la ville, hyper colorée.

Tout a commencé en 1579, quand une veuve a créé ce monastère. Les novices qui y entraient étaient des filles de bonne famille, qui se destinaient à devenir religieuses. Pendant toute leur vie, elles ne sortaient pas du monastère et n’avaient aucun contact avec l’extérieur. Très riches, elles avaient toutes des appartements privatifs, avec une cuisine particulière, une servante (et une chambre pour la servante), parfois même un salon, un piano, leur chapelle personnelle… Elles ont été jusqu’à 170 à vivre ainsi, imaginez la taille du lieu !! Mais en 1870, le pape a mis un terme à cette vie « de luxe » et décidé qu’elles devait retrouver un mode de vie plus pauvre et plus communautaire…

En dehors de ces aspects religieux, qui sont intéressants mais ne nous passionnent guère, on a adoré la visite du monastère : à quelques « cuadras » (patés de maison, l’unité de mesure sud-américaine) de la place principale, en plein centre, c’est un véritable havre de paix, le calme absolu. Les murs sont soit d’un blanc éclatant, soit bleus ou soit rouges, avec des fleurs à profusion. Tout étant resté « en l’état », il est très facile de s’imaginer la vie des religieuses quelques siècles en arrière…

On a tellement aimé qu’on y est allé 2 fois : en journée et, quelques heures après, de nuit. Là, l’atmosphère se fait très mystérieuse, l’éclairage se fait à la chandelle, le chuchotement est instinctif… Les feux flambent dans les nombreuses cuisines, les cierges sont allumés dans les chapelles, on s’attendrait presque à voir arriver une religieuse…

Bref, notre meilleure visite depuis bien longtemps… A faire absolument, de jour ET de nuit !

Attention : Arequipa n’a pas une réputation de ville de Bisounours, alors il faut éviter de se balader dans certains quartiers le soir. Et pour prendre un taxi de nuit, nous avons fait appel à un policier qui l’a choisit pour nous (car il faut « choisir » les taxis) et qui a noté la plaque du taxi, le nom du conducteur, son numéro de licence… Plutôt rassurant !

Infos pratiques : le 18 puis le 22-23 juillet 2014, 1€=3,7 NS
– Bus Cusco-Arequipa : 10h, 60 NS/pers avec Oltursa. Très pro, avec une hôtesse très classe, un repas chaud servi à bord, des petits coussins et une couverture… Le luxe, mais avec la TV à fond (ils sont sourds les péruviens ??!).
– Hostel Caminante Class : 40 NS la double sans petit dej Très sympa avec la terrasse qui surplombe le monastère Santa Catalina. On a beaucoup aimé l’atmosphère un peu baba mais il était complet au retour de notre trek alors on a dû en chercher un autre.
– Hostal Violeta : 45 NS la double sans petit dej mais avec sdb privée. Très bien, très calme, très propre. Très différent du premier (un peu vieillot) mais sympa pour se reposer après le canyon !
– Visite du Monastère Santa Catalina : 35 NS/pers (très cher, sans guide inclus ! Et si vous tombez un jour de visite nocturne, faites les yeux doux au gardien pour pouvoir revenir de nuit sans repayer ! Ça marche !)
– Bus Arequipa-La Paz :114 NS/pers (cher !) avec Ormeño, la seule compagnie qui fait ce trajet.

Toute une aventure : premièrement, il n’y a personne au guichet, il faut attendre que quelqu’un vienne pour faire la résa. Ensuite, après une erreur de date, on a galéré à recontacter la dame pour qu’elle change notre billet de bus (mais heureusement elle l’a bien fait, sans frais, ouf !). Départ annoncé à… 4h du matin ! Mais on peut venir au terminal à 22h pour dormir dans le salon VIP de la compagnie, avec WIFI. Le salon n’a de VIP que le nom : des banquettes defoncées, pas d’électricité, pas d’eau, le WIFI inconnectable… Et au final le bus n’arrive qu’à 7h30 ( oui, 3h30 de retard, heureusement qu’on pouvait dormir !). On devait avoir 12h de bus jusqu’à La Paz et arriver à 16h. On est finalement arrivés vers 23h, après une pause d’1h30 due à un problème mécanique… Mais bon, en 8 mois de voyage, ça a été notre seul trajet galère ! Bilan : ne prenez pas Ormeño si vous le pouvez 😉

Un voyage au Pérou en préparation ? Retrouvez tous les articles de notre blog voyage sur le Pérou, la terre des Incas :

Morgane

Nous, c'est Toni et Morgane, couple franco-espagnol passionné de voyage, Après 8 mois en Amérique du Sud en 2014, nous avons repris la route le 1er janvier 2017 pour un voyage sans billet retour ! Pour en savoir plus, n'hésite pas à venir faire un tour sur notre page "Qui sommes-nous ?" !

4 commentaires

  1. Moi qui suis en stage près de chez moi et qui ne suis pas partie en vacances depuis quelques temps, votre séjour me fais voyager depuis le début !
    Quelle motivation et quel courage de se lancer là dedans !

    Alors bravo et merci de nous faire rêver ! J’attends les prochains articles avec impatience !

  2. Bonjour
    Je pars au Pérou en avril, et je suis tombée sur votre site. C’est intéressant et très bien fait.
    Je pars seule. Je compte aller à Aréquipa mais dispose de peu de temps pour le Canion de la Colca. Je pensais m’arrêter à Chivay.Qu’en pensez vous ?
    J’habite Angers, serait il possible de s’appeler ou de se voir ?
    Merci par avance
    Roselyne

    • Bonjour Roselyne !
      On habite à Paris maintenant, dommage, sinon ça aurait été avec plaisir !
      Si vous n’avez pas beaucoup de temps, il y a des excursions à la journée au Canyon del Colca qui sont organisées depuis Arequipa (si je me rappelle bien). On s’est juste arrêté 1/2h à Chivay à l’aller pour prendre le petit dej et je crois que la vue n’est pas exceptionnelle depuis le village. En tout cas, elle est beaucoup plus impressionnante après… Je ne suis pas la mieux placée pour vous répondre mais je pense qu’il faut au moins aller jusqu’à Cruz del Condor ou, encore mieux, Cabanaconde. Je vous envie de partir, on est très nostalgique du voyage en ce moment…
      Bon voyage et n’hésitez pas si vous avez d’autres questions !
      Morgane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez les cookies ? Nous aussi ! Ce site utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.