5 semaines en Polynésie Française : notre itinéraire

Tahiti… La Polynésie Française, les plages paradisiaques, les colliers de fleurs… C’était un mythe pour moi (et aussi pour Toni, même si la destination est beaucoup moins connue des Espagnols) ! Et un mythe inaccessible, vu la distance depuis la France… Depuis la Nouvelle-Zélande, on n’a jamais été aussi près de ce paradis. Alors, pas d’hésitation, on a pris nos billets à la fin de notre année en Permis-Vacances Travail !

La Polynésie Française en détail

La Polynésie Française, c’est 118 îles sur un territoire grand comme l’Europe. Tahiti est la capitale et plus grande île. Les îles sont regroupées en 5 archipels :

  • Les Îles de la Société, les plus connues et plus peuplées ;
  • Les Tuamotu, constituées de 76 atolls ;
  • Les Gambier, au sud-est ;
  • Les Marquises, tout au nord ;
  • Les Australes, tout au sud.

Idéalement, on voulait voyager en bateau de ravitaillement, comme mes parents l’avaient fait il y a de ça 30 ans… On trouve ça plus sympa, et puis ça évite de prendre l’avion, bien plus polluant, pour des distances ridicules. Mais, d’après les infos qu’on pouvait voir en ligne, ce plan s’annonçait compliqué : très peu de liaisons, très peu de places, des réservations à faire des mois à l’avance… On a vite abandonné cette solution (même si on a découvert par la suite que ça se faisait plutôt bien, on vous en reparlera) et on a opté pour le plus simple : l’avion.

Se rendre en Polynésie Française

Depuis la France, c’est loin. Et cher. Ça, c’est dans la tête de nombreuses personnes (moi y-compris avant de m’y intéresser d’un peu plus près). Pour la longueur du vol, c’est vrai, on ne peut rien faire (compter 24h de voyage). Mais au niveau du prix, il y a de bonnes surprises !

Une nouvelle compagnie, French Bee, s’est lancée il y a quelques mois et propose des A/R depuis Paris (via San Francisco) à partir de 900€/personne ! A ce prix là, il n’y a ni bagages en soute (mais de toute manière, on n’a pas besoin de beaucoup d’affaires pour venir dans les îles) ni repas, mais on ne va pas faire les difficiles !

Auparavant, il n’y avait que 2 compagnies à faire cette liaison, via Los Angeles : Air France et Air Tahiti Nui (à ne pas confondre avec Air Tahiti, la compagnie des vols internes). Premiers prix en basse saison : autour de 1600€/personne. Ouille. Quasiment le double de French Bee !

Alors oui, ça reste cher depuis la France, mais c’est loin d’être aussi inaccessible qu’avant !

Nous, on est venu de Nouvelle-Zélande, avec Air New Zealand. Moins de 6h de vol, pas de films, pas de repas (et un seul bagage en soute pour 2!) pour 1990 NZ$ à 2, soit environ 1150€. En partant hors période de vacances, on peut trouver des Auckland-Papeete à partir de 450€ A/R par personne !

Le casse-tête des pass multi-îles d’Air Tahiti

On voulait au début partir en avril, juste à la fin de notre année en PVT, et y rester 5-6 semaines, en prenant des vols inter-îles. En venant de si loin, on n’allait pas rester uniquement à Tahiti et Moorea ! Chloé et Romain, du blog Playing the World, avait fait ça il y a 2 ans et m’avaient fait rêver avec leurs articles sur le voyage à petit budget en Polynésie ! Mais ce plan, c’était sur le papier.

Quand on a commencé à faire l’itinéraire, on a vite été face au problème des vols pleins. En effet, certaines îles ne sont desservies que 3 ou 4 fois par semaine et, en période de vacances de Pâques, énormément de vols étaient pleins. Cela nous obligeait à abréger notre séjour sur certaines îles ou même en supprimer d’autres. Inimaginable pour nous ! Ce n’est pas une destination qu’on peut facilement visiter donc on voulait n’avoir aucun regret.

Alors on a décidé de tout décaler et de passer 6 semaines entre les Samoa et les Fidji avant, pour arriver en juin en Polynésie Française. Pas de jours fériés, pas de vacances, tous les vols étaient libres, youpi ! Nous sommes ensuite passés au casse-tête de la construction de l’itinéraire.

Air Tahiti a plusieurs pass inter-îles, qui proposent des tarifs très intéressants pour aller d’île en île. Comme la compagnie a le monopole, les prix sont habituellement très élevés (300-400€ l’A/R vers une île depuis Tahiti, pour moins d’une heure de vol). Avec ces pass, voyager dans les îles devient abordable !

On a choisi le pass Bora Bora-Tuamotu, le plus complet qui était encore à prix abordable. Pour 575€ chacun (nous étions en haute saison depuis quelques jours), nous avions accès à 8 îles depuis Tahiti : Moorea, Huahine, Raiatea (et sa voisine Tahaa, accessible en bateau), Bora Bora, Maupiti, Rangiroa, Tikehau et Fakarava (les 3 dernières font parties des Tuamotu).

Problème : tous les vols sont à utiliser en 28 jours maximum, ce qui fait une moyenne de 3 jours par île en incluant Tahaa, on ne peut pas repasser par Tahiti (le « hub » central) et surtout, il n’y a pas de vols tous les jours vers toutes les îles.

Ne voulant pas courir pendant ces 28 jours, on a éliminé Moorea, facilement accessible en bateau depuis Tahiti, et Tikehau, qui avait moins d’intérêt au niveau de la pongée (et très peu de vols). Nous avons donc tenté de trouver un programme faisable. Au moment de la réservation en ligne, un message d’erreur apparaissait et disait de contacter directement la compagnie… Quelle casse-tête ! Au final, c’est parce qu’un vol (entre Bora Bora et Rangiroa) repassait par Tahiti, même si ça n’était pas indiqué dans les horaires. Cela nous ajoutait donc un supplément. Si vous voulez prendre des billets en ligne et avez un message d’erreur, c’est sûrement pour cette raison !

On a donc continué à tourner et retourner l’itinéraire dans nos têtes et trouvé un programme (quasi) parfait ! Tous les vols ayant de la place, on pouvait réserver ! Alléluia ! Au final, on a passé plus d’un mois à échanger par mail avec Air Tahiti (ils répondent en 3 jours ouvrables, donc 1 fois par semaine, il ne faut pas être pressé…) donc imaginez bien notre soulagement quand on a enfin payé !

Pass Bora Bora-Tuamotu, notre itinéraire final

Voici notre itinéraire pour 5 semaines en Polynésie Française :

  • Tahiti : du 3 au 8 juin (5 nuits en couchsurfing)
  • Maupiti : du 8 au 12 juin (4 nuit en camping)
  • Raiatea-Tahaa : du 12 au 16 juin (4 nuits en couchsurfing, 3 à Raiatea et une à Tahaa)
  • Huahine : du 16 au 22 juin (6 nuits en camping)
  • Bora Bora : du 22 au 27 juin (5 nuits en couchsurfing)
  • Rangiroa : du 27 au 30 juin (3 nuits en couchsufring)
  • Fakarava : du 30 juin au 4 juillet (4 nuits en camping)
  • Tahiti : du 4 au 6 juillet (2 nuits en couchsurfing)
  • Moorea : du 6 au 10 juillet (4 nuits en couchsurfing)

Si c’était à refaire, on aurait aimé passer un peu plus de temps à Tahaa et moins à Huahine. On serait bien restés plus longtemps à Tahiti et Moorea mais les vols internationaux étaient chers à cette période ! On avait peur de passer trop de temps à Bora Bora mais au final on a adoré. Et surtout, on a fait des rencontres incroyables. Le couchsurfing a très, très bien marché et, même dans les pensions et campings, on a eu un accueil de fou. On a quitté quasiment toutes les îles avec les larmes aux yeux…

Si c’était à refaire, on aurait pris un aller simple. Voyagé en bateau au gré de nos envies (car oui, c’est facilement possible une fois sur place !). Et cherché un boulot pour y rester quelques mois ou années… Car on a eu un véritable coup de foudre pour cette région du monde et on s’y voyait bien y vivre. Maintenant, on n’a qu’une envie : y retourner pour découvrir tous les archipels et vivre au rythme polynésien toute l’année !

Venez, on va vous raconter comment on est tombés amoureux de la Polynésie Française… Chapitre 1 : Tahiti !

Morgane

Nous, c'est Toni et Morgane, couple franco-espagnol passionné de voyage, Après 8 mois en Amérique du Sud en 2014, nous avons repris la route le 1er janvier 2017 pour un voyage sans billet retour ! Pour en savoir plus, n'hésite pas à venir faire un tour sur notre page "Qui sommes-nous ?" !

2 commentaires

  1. Sympa votre tour !
    Votre bataille avec les pass m a rajeuni de quelques années….. on avait en plus pris une extension pour Raivavae dans les australes … inoubliable.

    Bravo , continuez !!!!!

    • Oooh la chance, les Australes c’est devenu un rêve suite à ce tour de Polynésie… Avec les Marquises ! Chaque archipel a vraiment son caractère et sa culture. Mais bon, les prix nous ont vraiment dissuadé pour cette fois 😀 Peut-être dans quelques années, qui sait ? 😉
      Bon voyage à vous aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *